Google Chrome est apparemment truffé de problèmes de sécurité

  • Messages : 184
Au moins 303 vulnérabilités auraient déjà été découvertes dans le navigateur Web de Google en 2022

Atlas VPN a publié cette semaine un nouveau rapport qui attribue le titre de navigateur Web le plus bogué en 2022 à Google Chrome. Le rapport révèle que Chrome est le navigateur ayant connu le plus vulnérable en 2022, avec 303 vulnérabilités à ce jour. En outre, Chrome serait le champion de tous les temps avec 3 159 vulnérabilités cumulées depuis son lancement. Mozilla Firefox est le deuxième navigateur avec le plus de vulnérabilité en 2022 (117 vulnérabilités), Microsoft Edge est 3e avec 806 vulnérabilités, Apple Safari est 4e avec 26 vulnérabilités et Opera arrive en dernier avec zéro vulnérabilité découverte en 2022.

La sécurité étant une priorité sur Internet, une grande majorité des internautes préfèrent Google Chrome lorsqu'ils utilisent un navigateur Web. Selon SimilarWeb, la part de marché de Chrome est de 62,16 %, selon les données de septembre 2022, ce qui en fait le navigateur Web le plus populaire au monde pour ce mois. La concurrence se décline comme suit : Safari (23,72 %), Edge (4,13 %), Firefox (2,86 %), Samsung Internet (2,66 %) et autres (3,68 %). Mais si vous pensez que vous êtes en sécurité en ligne avec Chrome, vous devriez peut-être y repenser. Atlas VPN, un fournisseur de services VPN, révèle que Chrome est truffé de bogues.

Les données d'Atlas VPN sont tirées de VulDB, qui comme son nom l'indique est une plateforme de gestion des vulnérabilités et de renseignements sur les menaces, qui documente et explique les vulnérabilités depuis 1970. Le rapport révèle que 303 vulnérabilités ont été découvertes cette année dans le célèbre navigateur de Google, et qu'il est "leader de tous les temps avec un total de 3 159 vulnérabilités cumulées". Et de tous les navigateurs les plus utilisés aujourd'hui, Chrome est le seul à avoir déjà vu des vulnérabilités nouvellement découvertes en octobre 2022 : CVE-2022-3307, CVE-2022-3318, CVE-2022-3314, CVE-2022-3311 et CVE-2022-3309.

En deuxième position se trouve Firefox avec 117 vulnérabilités enregistrées en 2022, et un total de 2 361 vulnérabilités découvertes depuis le lancement. Le célèbre navigateur de Mozilla est en perte de vitesse depuis quelques années maintenant et certains pensent même que la petite petite population qui continue à l'utiliser n'est composée que de développeurs. Fin 2008, l'année de lancement de Chrome, Firefox avait le vent en poupe. Vingt pour cent des 1,5 milliard des internautes utilisaient le navigateur de Mozilla pour surfer sur le Web. En Indonésie, en Macédoine et en Slovénie, plus de la moitié des internautes utilisaient Firefox.

« Notre part de marché dans ces régions a augmenté à une vitesse folle », a déclaré Ken Kovash, président de Mozilla à l'époque. Près de 15 ans plus tard, les choses ne sont pas aussi roses. Aujourd'hui, selon les données issues du site SimilarWeb, sur l'ensemble des appareils, le navigateur ne possède plus que 2,86 % de part de marché, devancé par Edge (4,13 %), lancé par Microsoft il y a seulement quelques années. À ce propos, le rapport révèle qu'Edge est le troisième navigateur ayant connu le plus de vulnérabilités en 2022. Ce qui est intéressant, c'est qu'Edge ne compte que 806 vulnérabilités découvertes depuis son lancement.

Mais 103 d'entre elles ont été signalées en 2022. Selon le rapport, ce nombre est 61 % plus élevé qu'en 2021, ce qui est curieux. Safari d'Apple est quatrième sur la liste avec seulement 26 vulnérabilités découvertes en 2022, et un total de 1 139 failles de sécurité. Safari est également le deuxième navigateur le plus populaire au monde (23,72 %), avec plus d'un milliard d'utilisateurs dans le monde. Enfin, Opera est classé comme étant le navigateur Web le plus sûr en 2022, avec zéro faille de sécurité découverte dans l'année, et un total de seulement 344 vulnérabilités découvertes depuis son lancement. Mais Atlas VPN reste sceptique sur ce point.

Bien que le rapport ne l'ait pas mentionné clairement, le fournisseur de service VPN a déclaré que les navigateurs Chrome, Edge et Opera sont tous construits sur le moteur Chromium, laissant entendre que les failles de Chromium pourraient avoir un impact sur tous ces navigateurs. Alors, qu'est-ce que cela signifie ? Devriez-vous arrêter d'utiliser Chrome ? Selon des analystes, c'est là que les choses se compliquent un peu. Pour être juste envers Google, le processus de signalement des failles est le plus transparent de toutes les entreprises. Et en raison de sa popularité, le navigateur est naturellement surveillé par de nombreux utilisateurs.

Google a également corrigé ces vulnérabilités. Le processus de notification de ces vulnérabilités diffère également d'une entreprise à l'autre, certaines retenant les informations pour diverses raisons. Par ailleurs, comme ces données ont été extrapolées à partir des vulnérabilités signalées directement à la base de données VulDB, il est également possible que certaines ne soient pas signalées du tout. Il est préférable de considérer ces données comme une idée générale et non comme un fait.

Source : Atlas VPN

Le 8/102022, par Bill Fassinou Developpez.com
Accéder à l'article original en cliquant ici.  
Dernière édition: 18 Oct 2022 11:33 par Modérateur du Forum.
18 Oct 2022 11:29 #1
  • Vous pouvez: Créer un nouveau sujet.
  • Vous pouvez: Répondre au sujet.
  • Vous pouvez: Ajouter des images.
  • Vous ne pouvez pas: Ajouter des fichiers.
  • Vous ne pouvez pas: Éditer votre message.
Modérateurs: Modérateur du Forum
© 2022 CAP des Clayes
We use cookies
Ce site utilise des cookies. Certains sont essentiels au fonctionnement et d’autres peuvent être placés par des services externes (captchas) ou d'autres sites quand vous actionnez des liens proposés. Vous pouvez décider d'autoriser ou non les cookies. Si vous les rejetez certaines fonctionnalités seront désactivées (vidéos YouTube notamment) et des problèmes d'authentification peuvent survenir.