CAP Club Informatique4

Sauvegardes

sauvegardes logo

Cet article explique pourquoi il est important de sauvegarder régulièrement ses données personnelles et décrit les principales méthodes. Une vidéo en fin d'article présente une utilisation de Cobian Backup un outil de sauvegarde simple et gratuit.

1 - Sécuriser ses données personnelles c'est important

En informatique, comme dans d'autre domaines, on ne se demande pas si on va rencontrer un problème ou une défaillance sur un service donné mais plutôt quand cela arrivera. Comme il est impossible de prévoir tous les incidents, il faut au minimum se préparer à réagir quand cela arrivera et mettre en place un système de récupération de données.

Aujourd’hui nous utilisons, créons et stockons de nombreuses informations sur plusieurs appareils numériques. Certaines de ces informations sont importantes elles sont constituées de souvenirs, de documents administratifs ou sont le produits de plusieurs heures de travail. Un jour, sans prévenir, des appareils peuvent tomber en panne, être piratés, volés ou endommagés et amener des pertes irréversibles de données.

D'autres incidents extérieurs peuvent aussi provoquer des pertes de nos données, par exemple un fournisseur peut du jour au lendemain bloquer l’accès aux  données par suite d'une faillite, de problèmes techniques, d'une guerre ou d'un changement de politique commerciale. Un incident majeur comme l'incendie d'un datacenter d'OVH peut aussi amener la perte totale d'un site et de sa base de données.

Il est statistiquement certain que chacun de nous subira un jour ou l’autre une perte de données.  La question est alors d’être prêt le jour venu et être capable de limiter les dégâts. Pour cette raison Il est très important de faire régulièrement des copies de nos données importantes afin de les mettre à l'abris et de pourvoir les exploiter à tout moment sur de nouvelles machines.

 

2 – Les causes de pertes de données

 L'erreur humaine est probablement la cause la plus fréquente de perte de données. Elle peut être à l'origine d'une suppression accidentelle de fichiers ou de dossiers, d'un écrasement involontaire de sauvegarde ou de données, d' erreurs de saisie avec altération des données.

  • L’utilisation maladroite de logiciels ou d’applications mal paramétrées peut aussi être une source d’erreurs et de détérioration de données.
  • Les causes accidentelles sont aussi nombreuses qu'imprévisibles : foudre, inondations, incendies, crash de disque dur, panne de composant ou de logiciel, conflit de pilotes, incidents de mises à jour , ….
  • La malveillance : piratage, malwares, ransomwares, …).

Posez-vous ces  questions simples :

  • À quand remonte votre dernière sauvegarde informatique ?
  • Avez-vous déjà effectué un test de récupération de sauvegardes ?

N’attendez plus qu’un problème survienne, protégez vos données personnelles dès maintenant en commençant vos sauvegardes !

 

3 - Les différents types de sauvegarde de données

Il existe plusieurs types de sauvegardes :

  • La sauvegarde complète consiste à copier toutes les données (dossiers et fichiers). Chaque sauvegarde est une nouvelle copie des données.

 

 

svg complète

  • La sauvegarde incrémentielle consiste à sauvegarder l’ensemble des données la première fois et par la suite de de ne sauvegarder que les modifications apportées depuis la sauvegarde précédente.

 

svg incrementielle

 

  • La sauvegarde différentielle consiste à sauvegarder l’ensemble des données la première fois et par la suite de ne sauvegarder que les modifications apportées depuis la dernière sauvegarde complète.

 

svg differentielle

 

  • La sauvegarde miroir consiste à faire une copie exacte des données à sauvegarder comme dans la sauvegarde complète, cependant la sauvegarde précédente est écrasée et remplacée par la nouvelle.

 

svg miroir

 

  • La synchronisation de données

La synchronisation de données n’est pas à proprement parler une méthode de sauvegarde mais elle peut cependant  être utilisée comme telle. Elle permet   d'aligner à l’identique les données de plusieurs emplacements de stockage.

  • Par exemple quand un utilisateur ajoute, supprime ou modifie des données sur un fichier depuis un appareil, tous les ajouts, suppressions et modifications seront répercutés sur les autres  supports concernés par la synchronisation.
  • Les logiciels et outils de synchronisation de fichiers permettent de créer, partager et modifier des fichiers de travail depuis et vers différents emplacements.
  • On utilise la synchronisation de données pour synchroniser des répertoires et des données de différentes machines pour les mettre à jour dans le cadre d’un travail collaboratif ou tout simplement pour avoir les mêmes données sur des machines différentes.
  • Selon le sens de duplication des données la synchronisation peut être unidirectionnelle ou bidirectionnelle.
    • Dans une synchronisation unidirectionnelle, la duplication des mises à jour se fait dans un seul sens. Les modifications de A sont transcrites sur B, mais les modification effectuées sur B n’affectent pas les données enregistrées sur A.
    • Dans une synchronisation bidirectionnelle, la duplication des modifications se fait dans les deux sens. Chaque modification d’un endroit est reportée sur l’autre endroit.

 

synchronisationDonnees

 

Le tableau suivant résume les principaux avantages et inconvénients des différentes méthodes de sauvegardes.

AvantagesInconvenientsSvg

 

 

4 - Les principes de base des sauvegardes de données

On parle ici de sauvegarde des données, à ne pas confondre avec une sauvegarde système.

  • La sauvegarde de données concerne les données produites ou détenues par des utilisateurs (photos, vidéos, musiques, factures, documents administratifs, ….) ainsi que les moyens de les exploiter (licences de logiciels, installateurs, clés de chiffrements, etc. …).
  • La sauvegarde système vise à sauvegarder tout un système d’exploitation (Windows, Linux, Mac, …) en vue de le restaurer en cas d’incident et le retrouver exactement dans l’état ou il était au moment de la sauvegarde.
    • La sauvegarde d’un système d’exploitation nécessite un logiciel spécialisé car celle-ci ne peut se faire simplement en copiant les fichiers.
    • Avec les sauvegardes système on retrouve les même types de sauvegardes et les mêmes principes que les sauvegardes de données (complètes, incrémentielles et différentielles).
    • Une sauvegarde système peut inclure des fichiers de données mais celles-ci risquent au moins en partie d’être obsolètes lors de la restauration.
    • Contrairement aux sauvegardes de données les sauvegardes système ne sont pas forcément impératives car en général les éditeurs fournissent les moyens pour réinstaller les système d’exploitation et les logiciels achetés ou libres. Une restauration système permet de gagner beaucoup de temps en évitant les réinstallations et les paramétrages associés.

Une sauvegarde de données est une copie des fichiers stockés sur un ordinateur ou tout autre appareil informatique. Toutes les méthodes de sauvegarde ne sont pas équivalentes et répondent à des besoins et des niveaux de protection différents.

Même si le risque zéro de perte de données  n’existe pas, il peut être sensiblement diminué par l’adoption de la règle dite « 3-2-1 » qui se fonde sur ces principes :

  • Conserver au moins 3 copies des données pour éviter qu'un seul événement ne détruise pas toutes les copies.
  • Stocker les données sur 2supports différents au minimum (disque, clé USB, Cloud, etc.).
  • Conserver une au moins 1copie hors site pour la protéger d’un sinistre (incendie, inondations, vol, etc. …)

 

 

5 - Fiabiliser ses sauvegardes

 La fréquence des sauvegardes dépend de la criticité des données. Un particulier peut accepter de perdre 1 semaine de données, mais un artisan peut-il se permettre de perdre 1 semaine de commandes ?

  • Il est souhaitable de versionner les sauvegardes, cela permet de se protéger et de limiter les impacts de possibles destructions ou altérations de données sur certaines sauvegardes.
  • Il fortement conseillé d’automatiser ses sauvegardes car c’est une tâche répétitive facilement automatisable. Les sauvegardes manuelles deviennent vite fastidieuses et espacées voire négligées.
  • Les sauvegardes doivent être vérifiées et testées régulièrement pour éviter de constater qu’elles sont vides ou incomplètes ou non utilisables le jour où on en a besoin.
  • Les sauvegardes doivent être protégées :
    • Les chiffrer et les protéger avec un mot de passe ou une clé si besoin et si les données sont confidentielles.
    • Le transfert éventuel des copies sur les réseaux doit se faire également avec un protocole sécurisé chiffrant les données sur le réseau.
    • Les supports doivent être à l’abri dans des endroits différents.

 

 

7 - Dix règles de bonnes pratiques de sauvegarde des données

1. Effectuer des sauvegardes régulières : Réaliser régulièrement une sauvegarde des données pour avoir une copie des dernières modifications.

2. Identifier les appareils et supports contenant des données : Connaitre les données spécifiques à préserver de chaque appareil.

3. Déterminer les données à sauvegarder : Identifier et sélectionner les données à protéger stockées sur ses appareils (ordinateur, téléphone mobile, éventuellement Web). Se poser la question « quelles données sont importantes et ne peuvent pas être récupérées par ailleurs en cas de perte.

4. Choisir une solution de sauvegarde adaptée aux besoins : Identifier les besoins et déterminer les fonctionnalités attendues, l’espace de stockage nécessaire, la facilité d’utilisation de la solution.

5. Planifier les sauvegardes :  Si un fichier régulièrement mis à jour est perdu ou supprimé par erreur, sa restauration dans sa version la plus récente est nécessaire. Adapter une fréquence de sauvegardes adaptée à ces besoins.

6. Déconnecter le support de sauvegarde après utilisation : En cas d’infection par un virus ou un rançongiciel de votre système, les sauvegardes seront à l’abri d’une contamination.

7. Protéger ses sauvegardes : Mettre les sauvegardes à l’abri des risques de perte, de vol, de panne, de piratage ou de destruction. Faire plusieurs sauvegardes sur différents supports. Conserver ces sauvegardes dans des lieux différents en cas de sinistre. Chiffrer éventuellement les sauvegardes pour en limiter l’accès si elles sont jugées sensibles.

8. Tester les sauvegardes : Tester régulièrement les sauvegardes pour vérifier que le processus de sauvegarde s’effectue  correctement et que le logiciel qui réalise ces sauvegardes est toujours correctement paramétré.

9. Vérifier le support de sauvegarde : Les supports sur lesquels sont réalisées les sauvegardes peuvent s’endommager au cours du temps. Vérifier régulièrement leur bon état et usure afin de prévenir toute défaillance ou panne.

10. Sauvegarder les logiciels indispensables à l’exploitation des sauvegardes et des données : Si certaines données dépendent d’un logiciel particulier penser à sauvegarder ce logiciel pour pouvoir le réinstaller sur un autre appareil (par exemple déchiffrer les données) et exploiter les données sauvegardées.

 

 

8 - Quelques exemples de sauvegarde des données

Sur notre site vous trouverez plusieurs articles sur des méthodes et des logiciels de sauvegarde, les liens sont ci-après :

 

8.1 - Sauvegardes par simples copies

La sauvegarde la plus simple consiste à copier d’une machine sur un support extérieur (disque dur extérieur, lé USB, Web, Cd, Dvd,… ).

Pour cela il est souhaitable au préalable pour bien se faciliter la tâche et éviter les erreurs :

  • De bien identifier les répertoires et données à sauvegarder,
  • De regrouper le plus possible les dossiers et fichiers dans une arborescence claire, organisée et adaptée à ses besoins pour mieux les gérer et les identifier par la suite.
  • Si on possède plusieurs machines, il est souhaitable d’adopter sur chaque machine le même système de classement des données.

Par la suite il suffit de choisir un support de données (disque dur, lé USB, …) et de copier les répertoires concernés de l’ordinateur sur le support de données en utilisant par exemple le gestionnaire de fichiers de Windows par « copier-coller ».

Cependant la sauvegarde par simple copie peut à la longue devenir fastidieuse et finir par ne plus être réalisée régulièrement. Elle ressemble à une sauvegarde complète mais peut amener des risques d’erreurs.

 

 

8.2 - Sauvegardes avec le logiciel Cobian Backup

 

cobianbackup

 

La vidéo à la fin de cet article montre comment réaliser des sauvegardes avec le logiciel Cobian Backup.

Ce logiciel simple d'emploi et gratuit dispose de nombreuses options, il est disponible en français et utilise peu de ressources.

  • Il permet des sauvegardes automatiques et programmables de dossiers et de fichiers vers une machine distante ou locale sur différents supports (disque local, externe, réseau, en ligne…)..
  • Il propose 3 types de sauvegardes (complète, différentielle, incrémentale…)
  • Il peut compresser et chiffrer les données.

Il peut fonctionner au choix en tant qu’application ou service et en arrière-plan.

Il ne propose pas de synchronisation de données et de sauvegardes miroir.

La restauration de données peut se faire par recopie de données depuis le support de sauvegarde vers la destination ou en créant une tâche spécifique.

 Cobian Backup peut être téléchargé sur ce site en cliquant sur ce lien ou sur le site de l'éditeur.

 

 

9 - Vidéo installer et utiliser Cobian Backup

 

 

 

   

Aucune opinion sur "Sauvegarder ses données - Cobian Backup".

Laissez votre commentaire

En réponse à Some User

Evènements

27 Mai 2022
07:30PM - 11:30PM
Réunion club informatique

Calendrier

Mai 2022
L Ma Me J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5
© 2022 CAP des Clayes

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement comme la gestion des sessions. Ces cookies ne sont pas utilisés à des fins publicitaires. S'ils sont bloqués dans les paramètres de votre navigateur , certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, comme des "Captchas". Ces derniers peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décidez de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas mais certaines fonctions d'authentification risquent de ne pas fonctionner et/ou bloquer l'accès à certaines pages.

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies ne sont pas présents sur ce site web mais peuvent être déposés si vous vous connectez à ces types de site via un lien.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce site comporte des liens vers des sites externes. Ces derniers peuvent déposer des cookies tiers sur votre machine, vous pouvez les refuser sans problèmes pour limiter le pistage.