Maintenance

 

Cet article propose une « check-list » des principales opérations à mener pour conserver ou améliorer les performances d'un ordinateur sous Windows avec des liens vers d'autres articles et outils. L’accès aux utilitaires internes de Windows étant parfois différents entre Windows 10 et Windows 11, car les menus ont évolué, des commandes CMD communes à Windows 10 et Windows 11 seront proposées.

Les causes de ralentissements d’un PC sont nombreuses et ont des origines matérielles et logicielles. Si votre PC sous Windows est lent, plusieurs solutions  permettent d’optimiser ses performances et une maintenance régulière conservera plus longtemps les performances de cette machine.

 

 

1.   Opérations régulières

Ces actions concourent au maintien du bon fonctionnement du système d'exploitation, elles sont à lancer régulièrement et avant d'optimiser un PC.  

1.1 - Dépoussiérage

La lenteur voire l’arrêt intempestif d’un ordinateur peut être dû à une surchauffe de processeur. Dans ce cas la fréquence de l’horloge du processeur ralenti automatiquement pour le refroidir et donc diminue les performances de la machine. La surchauffe peut avoir pour origine un excès de poussière qui au fil du temps s’accumule sur les composants comme les ventilateurs, le micro-processeur, la carte graphique et les bouches d’aération.

Pensez à nettoyer régulièrement votre machine au moins une fois par an, avec une bombe à air par exemple (très facile sur une tour, il suffit d’enlever un panneau latéral, beaucoup plus délicat sur un PC portable car moins accessible l’habitude).

Voir cet article Comment nettoyer physiquement votre ordinateur

 

 

1.2 - Intégrité du disque dur

Vérifiez l’intégrité du ou des disques de votre machine et corrigez automatiquement les erreurs éventuelles. Des disques ou clés USB corrompus ou endommagés amènent des erreurs de lecture et d’écriture des données.

Dans une invite de commande en mode administrateur lancer la commande CHKDSK C: /F pour analyser le disque C:.

Voir l’article (§A3.3.1):  Entretenir Windows, réduire des dossiers système

 

1.3 – Vérifier l’espace disponible

Pour vérifier l’espace libre d’un disque :

1. Ouvrir l’Explorateur de fichiers et sélectionner « Ce PC » dans le volet de gauche.

2. Vérifiez l’espace libre sur le panneau central. D’une façon générale un disque doit avoir entre 15 et 20% minimum d’espace libre et au moins 10 Go pour un disque hébergeant le système d’exploitation. La couleur des jauges d’occupation d’espace des disques donne une appréciation visuelle. Une jauge :

  • Jaune, signale un espace disque en début de saturation.
  • Rouge, signale un manque de place.
  • Blanche, ne signale pas d’alerte.

Dans le cas d’une jauge rouge il faut lancer un nettoyage de disque ou supprimer ou déplacer sur un autre disque le cas échéant des fichiers personnels comme des musiques, des photos, des vidéos, …

 

1.3 - Faire une analyse antivirus

Les logiciels malveillants ou publicitaires sont à l'origine de dysfonctionnements et de ralentissements de votre ordinateur. Même si votre antivirus travaille en arrière-plan pour intercepter les logiciels malveillants, lancer une analyse complète de l'ordinateur permet de détecter d'éventuels trojans, backdoors, rootkits, spywares et autre menaces qui auraient pu échapper à sa vigilance.

 

1.4 -Vérifier et rétablir l'intégrité de Windows

Pour vérifier et corriger le cas échéant l'intégrité du système Windows lancez dans une invite de commande en mode administrateur : SFC /SCANNOW

À la fin du scan si est indiqué que le logiciel a corrigé des données relancez votre ordinateur pour que les corrections soient appliquées. Si le logiciel indique qu'il n'a pas pu corriger tout ou partie des données lancez la commande : DISM /ONLINE /CLEANUP-IMAGE /RESTOREHEALTH

  • Respectez bien la syntaxe des commandes, notamment les espaces.
  • L'opération peut durer plusieurs dizaines de minutes. À la fin relancez l'ordinateur et refaites un scan avec SFC /scannow.

Voir les articles suivants pour plus de précisions:

 

1.5 - Vérifier les mises à jour de Windows

Consultez régulièrement Windows Update et effectuez les mises à jour éventuelles proposées.

Dans "Paramètres -> Mises à jour et sécurité" (sous Windows 10) ou "Paramètres –> Windows Update" (sous Windows 11) lancez une recherche des mises à jour ou utilisez les commandes CMD suivantes dans l'ordre indiqué et en attendant la fin de réalisation d’une commande avant de lancer la suivante :

  • UsoClient StartScan lance une analyse du système.
  • UsoClient StartDownload démarre le téléchargement des correctifs.
  • UsoClient StartInstall démarre l'installation des correctifs qui ont été téléchargé.
  • UsoClient RefreshSettings recherche les mises à jour et modifications disponibles.
  • UsoClient RestartDevice redémarre l'ordinateur pour terminer les installations des mises à jour.

Les commandes précédentes (analyse du système, téléchargement des correctifs disponibles et installation sur le PC) peuvent être lancées avec la commande :

  • UsoClient ScanInstallWait.

 

1.6 -Périphériques et mise à jour des pilotes

Windows Update ne vérifie pas la mise à jour de tous les pilotes. Un périphérique défaillant peut être à l'origine de ralentissement et de défaillance. Pour vérifier les fonctionnement des périphérique lancez le gestionnaire de périphérique via les dossiers outils d’administration (Windows 10) ou Outils Windows (Windows 11). Un clic droit de souris sur le nom d’un périphérique permet de rechercher une mise à jour éventuelle ou bien utilisez la commande CMD :  DEVMGMT.MSC

 

1.7 -Vérifier la mise à jour des applications

  • WinGet : le gestionnaire de paquets de Windows fonctionne en ligne de commande, détecte, télécharge et effectue les mises à jour de la plupart des applications installées en une seule commande. Consulter ici l’article sur Winget.
  • Microsoft store : on l'oublie souvent, plusieurs applications et jeux proviennent du Microsoft store. Pour obtenir des mises à jour d’applications et de jeux du Microsoft Store il faut ouvrir ce dernier, sélectionner "Bibliothèque" (sur la gauche) et cliquer sur le bouton "Obtenir les mises à jour" ou "Télécharger les mises à jour".

 

1.8 - Vérifier la mémoire

Faire une analyse de la mémoire système en lançant la commande CMD : mdsched

 

2.   Améliorer les performances

2.1 - Régler l’apparence et les performances de Windows

Les effets visuels de Windows (fenêtres transparentes, menus animés,…) consomment beaucoup de ressource. Pour les limiter et rendre plus rapide un ordinateur agir sur ces réglage accélérera sensiblement un PC peu puissant.

Consulter cet article pour voir comment utiliser cette option.

Voici la commandes CMD correspondante pour ouvrir le panneau de choix de ces options : SYSDM.CPL

 

2.2 - Changer les options d’alimentation

 Régler les options d'alimentation sur performances élevées pour accélérer votre PC. Pour cela Ouvrir Paramètres ou le panneau de configuration et choisissez "Options d'alimentation" ou bien tapez la commande powercfg.cpl dans une invite de commande en mode administrateur.

La commande CMD powercfg.exe /hibernate on  permet d'activer la veille hybride et accélérer sensiblement le démarrage de votre PC. Activer ou désactiver le démarrage rapide dans les options d’alimentation permet également d'agir sur le temps de démarrage. Voir ces articles pour plus de précisions :

 

2.3 - Désactiver des applications au démarrage et en arrière-plan

L'utilitaire msconfig (taper en ligne de commande msconfig) et le gestionnaire de tâches permettent d'activer ou de désactiver le démarrage automatique de certaines applications avec Windows.

Pour lancer le gestionnaire de tâches en ligne de commande taper : taskmgr dans une invite en mode administrateur et dans "Démarrage" choisir les applications à activer ou désactiver au démarrage.

 

2.4 - Désactiver les applications en arrière-plan

Pour désactiver des applications qui travaillent en arrière-plan quand elles sont fermées aller dans : "Paramètres -> Confidentialité -> Applications en arrière-plan" ou activer le mode économiseur de batterie dans les options d'alimentation.

 

2.5 - Désinstaller les applications inutiles

Allez dans "Paramètres -> Applications" et désinstallez les applications que vous n'utilisez plus pour gagner de la place et des ressources.

 

2.6 - Optimiser les lecteurs

Pour optimiser les lecteurs effectuez un nettoyage de disque et un défragmentation. Pour cela on peut utiliser l'assistant de stockage de Windows (Paramètres -> Système -> Stockage) ou lancer l'utilitaire Windows de nettoyage Windows avec une commande CMD, saisir : cleanmgr dans l'invite de commande.

Voir cet article : Nettoyage de disque dans Windows

 

2.7 - Désactiver les services Windows trop gourmands

Les services Windows sont des applications souvent "invisibles" qui tournent en arrière-plan et lancent ou permettent des actions à des moments opportuns. Certains services sont absolument nécessaires d'autres peuvent être inutiles en fonction de l'utilisation de l'ordinateur. Les services inutiles peuvent être désactivés ou mis en démarrage manuel pour économiser des ressources mémoire et processeur.

Les services sont accessibles via le gestionnaire de tâche ou les outils d'administration. Pour ouvrir directement la console des services il suffit de lancer la commande CMD : SERVICES.MSC dans une invite de commande en mode administrateur.

Pour des précisions complémentaires consulter ces articles :

 

3.   Maintenance régulière

Pour maintenir en forme votre machine lancez régulièrement les actions recensées dans le chapitre 1 et avant des opérations d'optimisation pour vous assurer que la machine est saine. En plus de ces actions vous pouvez envisager des actions supplémentaires comme celles ci-après :

3.1 - Désactiver l'indexation de Windows

En désactivant le service "Windows Search". D'autres possibilités sont dans cet article Désactiver l’indexation de fichiers sur Windows 10, 11 ou 7

 

3.2 - Effacer les données de navigation et les caches du système :

Consulter cet article Comment vider tous les caches de Windows 10 ?

Les commandes CMD pour effacer les fichiers temporaires sont :

  • del /S /F /Q %temp%
  • del /S /F /Q %Windir%\Temp

 

3.3 - Supprimer les polices que vous n'utilisez pas.

Lancer la commande CMD Control Fonts pour lister et gérer les polices installées. Supprimer les polices que vous n'utilisez pas.

 

3.4 - Désactiver OneDrive

Désactiver le démarrage automatique ou la synchronisation de OneDrive si vous ne l'utilisez que ponctuellement. Consulter cet article : Désactiver ou désinstaller OneDrive.

 

Des outils intégrés à Windows permettent de faciliter la maintenance et les diagnostics  :

  • Maintenance et sécurité de Windows, lancer la commande CMD CPL pour y accéder.
  • Lancer le gestionnaire d'évènements de Windows : EVENTVWR
  • Lancer le moniteur de fiabilité et de performances de Windows : PERFMON

 

 

3.5 - Speccy

Il est conseillé d'utiliser un logiciel comme Speccy qui permet de connaître les caractéristiques des composants d'un PC comme la capacité mémoire, le type de processeur, la version du BIOS ou de l’UEFI, les températures, … et de pouvoir juger si le manque de puissance d'une machine est dû ou non à une obsolescence de certains composants face aux exigences de Windows et des logiciels utilisés. Par exemple un processeur dont la vitesse d'horloge sera de 3,2 GHz pourra exécuter 3,2 milliards de cycles par seconde alors qu’un processeur plus ancien dont la vitesse sera de 1,2 MHz n’effectuera que 1,2 millions de cycles par seconde. Cette information est importante pour évaluer la puissance de son ordinateur. En outre Speccy peut montrer les processus en cours, la charge réseau, les dossiers système, les périphériques, …  et peut être d'une grande aide dans le diagnostic des causes de ralentissement.

 

Pour terminer, voici une liste d'articles en relation avec le contenu des chapitres précédents:

 

Aucune opinion sur "Memento des opérations de maintenance et d'optimisation de Windows".

© 2022 CAP des Clayes
We use cookies
Ce site utilise des cookies. Certains sont essentiels au fonctionnement et d’autres peuvent être placés par des services externes (captchas) intégrés. Vous pouvez décider d'autoriser ou non les cookies. Si vous les rejetez certaines fonctionnalités seront désactivées comme par exemple les vidéos YouTube et des problèmes d'authentification pourront alors survenir.